Le Parfum


Thème: Besoins et consommation


Sujet  : L'impact de la publicité sur la création des besoins  : le  parfum


Problématique :

Dans quelles mesures le parfum,d'un produit

de luxe est devenu un bien de consommation courante ?


 Travail réalisé par :

Flore AUBLANC,

Joanna COLL,

Fanny MERCIER,

Céleste PFISTER-DUPLAN

 

Le parfum qu'est ce que c'est ?

 

 


Il est très difficile de donner une définition intangible du parfum et c’est là le début de sa richesse.


Pour certains, il s’agit d’une odeur, d’une fragrance, pour d’autres c’est plutôt une substance odorante, c’est à dire un liquide qui se distingue des autres puisqu’il devient une fragrance en s’évaporant. On peut aussi parler de mélanges de substances odorantes.


On sait que le parfum est composé du « jus »  ce mot  est employé dans la profession pour qualifier l’aboutissement du travail des parfumeurs-créateurs. C’est ce « jus » qui  va dégager une ou plusieurs fragrances, qui sont elles complètement immatérielles, et de plus terriblement éphémères.
Ces fragrances sont repérables uniquement par notre odorat, notre sens olfactif qui est tout à fait subjectif. Les fragrances donnent leur caractère au parfum doux, fort, floral, mystérieux ou sensuel….


Le flaconnage et la publicité  jouent également un rôle essentiel dans la représentation matérielle du parfum, en effet le flacon donne une forme, et même parfois un caractère au parfum, et la publicité créée l’image du parfum.

Le premier emploi des parfums remonte à l’origine des civilisations, et paraît avoir été réservé au culte des morts, puis aux cérémonies religieuses. Dans l’Egypte Antique, l’emploi de certaines substances odorantes dans la toilette, étaient liées aux pratiques du culte.

Les grecs de l’Antiquité  utilisaient beaucoup les cosmétiques et parfums de toutes sortes. Durant le Moyen âge les parfums étaient réservés aux cérémonies du culte, et c’est seulement après les croisades que l’habitude s’établit d’user de parfum dans les soins de la toilette personnelle. Pendant la Renaissance les parfumeurs gantiers connurent également un immense succès.

Quoiqu’il en soit l’industrie des parfums a toujours été florissante à travers les âges.

 

 

Flacon à parfum de l'Antiquité

 

Pour la fabrication des parfums, on utilise des produits animaux (musc, civette…), des essences naturelles (huiles volatiles ) fournies par toutes sortes de plantes dont la culture a pris en certaines régions une importance considérable, et aussi plus récemment des essences artificielles obtenues chimiquement.

De nos jours, les laboratoires mettent au point une centaine de nouveaux parfums chaque année, tout en continuant d’offrir au public des produits conçus depuis des décennies, au secret jalousement gardé par les maitres parfumeurs.

 

Fabrication de parfum à Grasse


La création d’un « jus » est désormais le fait d’une poignée de créateurs capables de marier les essences : ce sont les « nez », c’est-à-dire les personnes qui savent déterminer ce que sera le futur parfum à partir d’une dizaine d’essences (le « nez » va travailler à partir d’une odeur perçue aussitôt qui est la « note de cœur » et qui donne son caractère au parfum, et une « note de fond » fixant le tout).


Du mélange entre notes fruitées ou vertes, boisées, fleuries ou animales naîtra le parfum. Mais les « nez » doivent également tenir compte des effets de mode.

Meuble à parfums (photo prise au musée du parfum à Paris en Décembre 2008).

 

La création d’un parfum est une œuvre d’art, reconnue comme telle pour les produits les plus prestigieux tel le célèbre N°5 de Chanel. On peut considérer qu’un parfum est représentatif d’une époque ou d’une civilisation, au même titre qu’un tableau.

 

Flaçon de Classique Eau d'été de Jean Paul Gaultier.

Hommage au soleil et à la plage, le flacon est moulé dans une robe aux couleurs chatoyantes, faite d'ocre et de bleu.

 

 

Dans quelles mesures le parfum, d'un produit de luxe est devenu un bien de consommation courante ?

Pour répondre à cette interrogation, nous analyserons dans un premier temps, les mutations du produit de luxe : le parfum.Dans une deuxième partie sera abordée la stratégie marketing. Enfin dans un dernier temps nous étudierons la démocratisation relative du parfum.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site